Le projet

C’est quoi le projet Mathéma-TIC?

C’est Samuel Bernard, professeur de mathématique au collégial, qui a démarré en 2010 le projet Mathéma-TIC afin notamment de mettre en place une approche de pédagogie inversée. Cette approche implique de renvoyer les présentations théoriques à l’extérieur de la classe sous forme de courtes vidéos pour pouvoir faire travailler les étudiants en équipe sur les aspects les plus difficiles de la matière en classe. Après que l’approche ait été expérimentée pendant quelques sessions, Samuel Bernard et Bruno Poellhuber ont fait équipe afin de faire passer le projet à un autre niveau en le présentant avec succès au Programme d’arrimage universités-collèges du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science (MESRS) du Québec(1), ainsi qu’au Programme NovaScience – Volet Soutien aux projets: réseau scolaire du ministère de l‘Économie, de l’Innovation et des Exportations (MEIE) du Québec(2).

logo_MESRS

 

Pourquoi avoir utilisé la traduction anglaise du mot mathématique dans le nom du projet?

Mathéma-TIC provient du mot mathématique et de l’acronyme TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). L’accent aigu, presque horizontal dans notre logo, renvoie étymologiquement à l’origine grecque du mot, μάθημ, qui signifie apprendre, et renvoie donc à apprendre les mathématiques avec les TIC.

 

Quels sont les objectifs du projet?

Le projet Mathéma-TIC a pour but de développer, par une approche inclusive et ouverte, des capsules vidéo et autres ressources éducatives ouvertes (REO) pour l’enseignement des mathématiques (tutoriels, exercices formatifs dans l’environnement WeBWorK, scénarios d’apprentissage actif, etc.) afin de soutenir l’apprentissage en contexte de pédagogies actives, dans des cours de niveau collégial ou universitaire. Les ressources numériques que nous produisons sont libres de droits, adaptables, réutilisables (licence Creative Commons) et accessibles à tous les professeurs de mathématique de l’enseignement supérieur, ainsi qu’à tout étudiant ou utilisateur intéressé.

Dans le but d’aider les gens qui désireraient contribuer au projet, une formation a été développée à l’intention des professeurs qui souhaiteraient produire des vidéos pédagogiques. D’autres modules de formation s’adressent quant à eux aux professeurs qui souhaiteraient utiliser la plateforme WeBWorK ou développer des scénarios d’apprentissage actif, notamment avec un outil d’aide à la scénarisation pédagogique, que nous développons en association avec le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD).

 

Les contenus présents sur ce site portent sur quels cours?

Le projet vise à d’abord à développer des contenus pour des cours de niveau collégial et universitaire dans les domaines des probabilités et de la statistique, du calcul différentiel et intégral et de l’algèbre linéaire.

Pour le moment, plus de 500 exercices WeBWorK ont été traduits, adaptés ou créés dans ces domaines. Le CCDMD, notre partenaire dans l’implantation de WeBWorK, est à mettre en place un serveur auquel pourra accéder l’ensemble des professeurs du postsecondaire au Québec.

290_65986_vignette_LogoCCDMD-transparent

 

 

 

 

(1)Maintenant appelé le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) du Québec.

(2)Maintenant appelé le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) du Québec.